Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement auto-financé par la publicité, mais ses revenus sont en forte baisse. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'évenement. Bon courage à tous !

Almanach du 3 juillet

1957

Du 30 juin au 7 juillet : on assiste à la première vraie vague de chaleur depuis 1952 ! La sécheresse qui a débuté au printemps, s'accentue notamment en Région Parisienne où certaines communes sont approvisionnées en eau - la journée du 6 juillet est la plus chaude de l'été avec 35° à Bourg- St-Maurice, 36° à Clermont-Ferrand et 37° à Paris ainsi qu'à Reims. En revanche, dans sa globalité, l'été 1957 n'est pas très chaud et le reste du mois de juillet est d'ailleurs frais et humide.

Records quotidiens pour de nombreuses villes françaises >>

Photo : Approvisionnement de l'eau à Fontenay-le-Fleury (Yvelines)

  • Violents orages en région parisienne
  • Gros orages du Massif-Central au nord-est et à Rhône-Alpes
  • Canicule : 33° en région parisienne et 34 à 35° dans la vallée du Rhône
  • Nuit du 3 au 4 juillet : de très violents orages éclatent sur un axe allant de la Sarthe au Nord-Pas-de-Calais
  • Canicule
  • Des orages provoquent des dégâts en Région parisienne. Rafales à 121 km/h à Paris-Montsouris et 100 km/h au Bourget.
  • Très frais
  • Canicule dans le Nord
  • Fortes chaleurs jusqu'au 7 juillet
  • Canicule
  • Orages dans le Nord-ouest. Canicule dans le Sud-est avec 39° à Marseille et Grenoble, 38° à Lyon
  • Très chaud
  • Canicule du Pays Basque à l'Ile-de-France et les températures sont comprises entre 35° à Paris et 38° à Bergerac (24)
  • Canicule jusqu'au 16 juillet
  • Inondations au nord de Paris, tornade à Metz
  • Orages de grêle sur Chalons-sur-Marne, Le Puy, Brive (19) et Villefranche-sur-Saône (Rhône)