12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Premier assaut brutal de l’automne sur la France

lundi 28 septembre 2020

Après les fortes chaleurs de la première quinzaine de septembre ce fut au tour de la fraîcheur et du temps perturbé de faire l’actualité météorologique. Une vaste zone dépressionnaire s’est en effet écoulée sur la France en flux de Nord-Ouest, apportant une chute des températures en altitude comme au sol.

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Schéma de la situation atmosphérique du 25/09/2020 - Modèle GFS via WX CHARTS

 

Températures exceptionnellement fraîches pour la saison :

 

Entre Jeudi 24 et Vendredi 25, un front froid actif a circulé sur le pays avec une intrusion d’air très frais à l’arrière. Les températures furent de ce fait particulièrement basses pour la saison en journée de Vendredi avec de nombreux records de température maximale minimale battus comme à Lille avec une température maximale de 12.4°C au meilleur de la journée.

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Températures maximales relevées le 25/09/2020 - Météo-Villes

 

Cette fraîcheur a persisté le lendemain, se montrant forte sur le Centre-Est et le Nord-Est du pays. Le thermomètre n’a pas dépassé les 10°C au meilleur de la journée à Epinal (8.2°C), Nancy-Ochey (8.4°C) et Charleville-Mézières (9.6°C).

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Températures maximales relevées le 26/09/2020 - Météo-Villes

 

Outre la fraîcheur diurne, les matinées se sont également montrées froides avec des températures minimales dignes d’une fin d’automne en matinée du Dimanche 27 Septembre. De nombreux records de froid furent battus durant cette matinée, notamment dans le Sud :

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Records mensuels de température minimale battus lors de la matinée du 27/09/2020 - Via Twitter @EKmeteo

 

Notons également 4.3°C à Bordeaux, 4.5°C à Nantes, 5.1°C à Lorient ou encore 6.9°C à Nîmes et Cannes. 

 

Avec la couverture nuageuse et les précipitations fréquentes du Sud-Ouest au Nord-Est le thermomètre n’a pas réussi à vraiment s’élever sur certaines régions, notamment sur la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Températures maximales relevées le 27/09/2020 - Météo-Villes

 

Les températures se sont montrées exceptionnellement fraîches pour la période sur cette région avec de nombreux records battus, dont certains mensuels. Nous avons ainsi relevé en température maximale :

 

  • 9°C à Genève (record mensuel)
  • 9.9°C à Chambery (record mensuel)
  • 10.3°C à Lyon-Bron (record journalier)
  • 11.5°C à Saint-Martin-d’Hères (record mensuel)
  • 15°C à Montpellier (record mensuel)

 

En ce début de semaine la masse d’air se radoucit en altitude avec des maximales devenant également plus douces au sol. La fraîcheur marquée était cependant toujours présente en matinée avec seulement 1.6°C à Schirrhoffen (67), 1.9°C à Plouyé (Finistère) ou encore 2.6°C à Plouay (Morbihan).

 

Il est important de noter que cette première coulée froide de la saison contraste fortement avec les fortes chaleurs présentes sur le pays une dizaine de jours auparavant. Ce contraste fut particulièrement marqué sur certains secteurs comme à Nancy-Essey qui a connu un record mensuel de chaleur le 15 septembre puis un record mensuel de température maximale minimale le 26 :

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Contraste très important de températures à la station de Nancy-Essay durant le mois de septembre - Via Infoclimat.fr

 

Cette commune, tout comme d’autres, aura donc connu en une dizaine de jours son après-midi de septembre la plus chaude, puis la plus froide (début des mesures en 1927 pour cette station) !

 

>> Les températures vont de nouveau augmenter dans les prochains jours avec un nouvel assaut de l’automne en seconde partie de semaine.

 

Neige parfois abondante en montagne :

 

Ce temps frais voire froid s’est également accompagné de nombreuses précipitations, la neige a ainsi fait son retour de façon marquée en moyenne-montagne.

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Ambiance hivernale à Meribel le 27/09/2020 - Via twitter @meribel3vallees

 

Si les chutes de neige ne sont pas si rares en cette saison, celles-ci furent particulièrement abondantes dans les Pyrénées au-dessus de 1800-2000m d’altitude (plus de 30 à 40cm entre Jeudi et Samedi), le Nord des Alpes et les sommets du Jura.

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Couche de neige importante à Valmeinier (73), 2100m d'altitude le 27/09/2020 - Photographie dimitri01 via infoclimat

 

30 cm ont ainsi pu être relevés au col de la Colombière (1600m) en Haute-Savoie, chose particulièrement rare en cette période de l’année. Les chutes neige ont été observées dès 1200m en Savoie, 20 à 25cm ont également été relevés à Chamrousse entre Vendredi et Dimanche matin, battant la hauteur de neige exceptionnelle observée en septembre 2007 lors d’une coulée froide similaire.

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Plus de 20cm de neige à la station de Chamrousse le 26/09/2020 - Météo-Villes 

 

Ce Lundi, la couche de neige atteignait 50cm à 2800m d’altitude en vallée de Chamonix et la plupart des massifs observaient des paysages très hivernaux, contrastant avec les premières couleurs de l’automne.

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Entre automne et hiver dans le Val d'Allos - photographie via Facebook - Val d’Allos

 

Instabilité marquée accompagnant la coulée froide :

 

Une des conséquences de ce changement brutal de masse d’air fut l’instabilité qui fut marquée sur la France en fin de semaine dernière. Si un épisode Cévenol exceptionnel a d’abord fait l’actualité les pluies et orages furent nombreux jusqu’au week-end.

 

Le Mercredi 23 septembre, une tornade a été massivement observée près de l’île d’Oléron en parcourant plusieurs kilomètres dans les terres.

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

La tornade vue depuis les environs de Rochefort ce 23 septembre 2020 - capture Snapchat

 

Celle-ci  a provoqué des dégâts parfois importants sur son passage :

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Dégâts causés par la tornade sur le camping de Port-des-Barques - photographie L. Texier

 

Le lendemain, c’est dans le Sud-Est que plusieurs trombes marines et tornades furent observés. La première a touché le secteur de Cavalaire-sur-Mer (83) en fin de matinée, s’échouant sur les plages de la commune. Quelques dizaines de minutes plus tard, une nouvelle tornade est observée près de la commune de Roquebrune-sur-Argens (83) :

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Tornade près de Roquebrune-sur-Argens (83) - Photographie via Facebook - Météo-Varoise

 

Enfin en cours d’après-midi, ce fut au tour d’Antibes (06) d’observer la formation de plusieurs trombes marines en bordure d’un violent orage ayant donné 22.5mm de précipitations en 20min sur la station de Nice-aéroport et provoqué des inondations dans le secteur de Grasse.

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Inondations sur la commune de Grasse (06) le 24/09/2020 - Photographies via Facebook - Riviera Météo

 

Les pluies se sont également montrées régulières et parfois fortes durant cet assaut automnal sur une grande partie du pays avec des cumuls par endroit notables, notamment près du piémont Pyrénéen en journée de Vendredi :

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Importants cumuls de précipitations sur le piémont pyrénéen en journée du 25 septembre - Via Météociel.fr

 

Ce week-end les précipitations furent également marquées sur de nombreuses zones avec l’équivalent de 3 semaines de pluies en seulement 24h entre l’Allier et la Nièvre, une aubaine pour ces régions fortement touchées par la sécheresse.

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Importants cumulus de précipitations en 24h entre l'Allier et la Nièvre le 27/09/2020 - Infographie via Twitter @GWoznica

 

Alors l’été calendaire venait juste de se terminer, l’automne a donc fait une arrivée particulièrement remarquée sur le pays. En moins de deux semaines, les fortes chaleurs ont laissé place à la fraîcheur, tout comme au retour d’un temps perturbé. Si une légère amélioration se fait sentir en ce début de semaine, l’automne devrait déjà faire son retour dans les prochains jours. 

 

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France       Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France