Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement auto-financé par la publicité, mais ses revenus sont en forte baisse. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'évenement. Bon courage à tous !

Chaleur estivale cette semaine : relevés et valeurs prévues

mercredi 20 mai 2020

Un temps estival se généralise en ce milieu de semaine avec des températures sensiblement supérieures aux normales saisonnières. Des valeurs dignes du plein été sont attendues sur la plupart des régions jusqu'à vendredi.

 

Une configuration estivale

 

La France est influencée depuis le début de semaine par un regonflement des hautes pressions. L'anticyclone s'érige vers la Mer du Nord et la Scandinavie en faisant remonter de l'air chaud.

 

Situation à échelle continentale ce mercredi 20 mai 2020 - modèle CEP via meteociel.fr

 

En ce 20 mai, les hautes pressions s'étendent des Açores vers la Scandinavie en englobant une bonne moitié ouest du continent européen, dont la France. Pendant ce temps, une anomalie dépressionnaire s'éloigne vers l'Italie tandis que les dépressions restent cantonnées au large sur l'Atlantique. Cette configuration permet l'advection d'air chaud, remontant du Maghreb vers la péninsule ibérique et la France, jusqu'en Angleterre.

 

Animation de la masse d'air à 850 hPa du mardi 19 au dimanche 24 mai 2020 - via wxcharts.com

 

Avec l'extension des hautes pressions jusqu'en Scandinavie et des dépressions positionnées sur l'océan, les masses d'air chaud sont entraînées vers le nord et remontent du Maroc jusqu'à l'Angleterre en passant par la France. Jeudi et vendredi, les 15°C seront atteints et dépassés à 850 hPa (vers 1500m d'altitude) sur le sud de notre pays. Ces valeurs de masse d'air sont habituelles lors de la saison estivale et expliquent l'installation et l'accentuation de la chaleur sur nos contrées.

 

 

Généralisation de la chaleur

 

Mardi 19 mai et notamment mercredi 20 mai, les températures estivales se sont étendues à une grande partie de la France. La barre des 30°C a été dépassée dans le Languedoc.

 

Températures maximales les mardi 19 et mercredi 20 mai 2020 - Météo Villes

 

Mardi 19 mai, les températures ont atteint et dépassé le seuil de chaleur (25°C) jusque dans le nord de la France. On a relevé 25,1°C à Angers & Paris, 25,3°C à Lille, 25,7°C à Metz et 27,4°C à Strasbourg. Plus au sud, le thermomètre a atteint 26,3°C à Bordeaux, 26,4°C à Lyon ou encore 27,9°C à Grenoble. C'est sur le Languedoc qu'il a fait le plus chaud avec 30,0°C à Sète et 30,3°C à Montpellier !

 

Mercredi 20 mai, la hausse des températures s'est poursuivie avec une généralisation de la chaleur, localement forte. On a relevé jusqu'à 31,4°C à Béziers, 30,9°C à Montpellier, 30,6°C à Carpentras, 30,5°C à Nîmes & Brive, 30,4°C à Bergerac, 30,2°C à Saint-Martin-d'Hères dans la région grenobloise et 30,0°C à Bergerac. Parmi les valeurs notables du jour, on note 28,9°C à Bordeaux, 28,3°C à Paris, 28°C à Nantes, 27,5°C à Lyon, 27,0°C à Brest, 26,8°C à Rouen ou encore 26,6°C à Dinard.

 

Températures maximales le jeudi 21 mai 2020 - Météo Villes

 

La France a vécu un jeudi de l'Ascension pleinement estival ! Le seuil de forte chaleur (30°C) a localement été atteint, comme à Paris où le thermomètre a atteint 30,5°C ! C'est le dépassement des 30°C le plus précoce depuis 22 ans dans la capitale (30,8°C le 12 mai 1998). Plus au sud, le mercure est monté jusqu'à 31,8°C à Béziers et 31,7°C à Perpignan ! On notait également 30,7°C à Bordeaux & Cognac, 30,3°C à Brive et 30,1°C à Angers.

 
Quelques valeurs chaudes notables ce 21 mai 2020 : 29,9°C à Nantes (44), 29,3°C à Lille (59), 29,2°C à La Roche-sur-Yon (85), 29,1°C à Rouen (76) & Chartres (28), 28,7°C à Auxerre (89), Lyon (69) & Alençon (61), 28,5°C à Charleville-Mézières (08), 28,4°C à Calais (62) & Reims (51), 28,2°C à Rennes (35) & Nevers (58), 27,9°C à Strasbourg (67), 27,8°C à Dijon (21) & Metz (57), 27,5°C à Dunkerque (59).
 
 

 

Pleinement estival jusqu'à vendredi

 

Les températures vont atteindre un pic de chaleur durant les journées de jeudi et vendredi avant de chuter assez nettement samedi au passage d'une dégradation très temporaire.

 

Températures maximales prévues du jeudi 21 au dimanche 24 mai 2020 - Météo Villes

 

À échelle nationale, le pic de chaleur aura lieu pour le jeudi de l'Ascension avec des températures maximales s'établissant entre 27 et 30 degrés sur une grande partie de la France. La barre des 30°C a des chances d'être atteinte pour la première fois de l'année à Paris tandis que le thermomètre pourra atteindre 32 voire 33 degrés dans le Languedoc.

 

Les températures baisseront au nord-ouest vendredi à l'arrivée d'un front très atténué mais la chaleur estivale concernera toujours les autres régions avec des valeurs semblables à celles de la veille, voire un cran plus chaudes dans l'est. Ainsi, les 30°C pourront être atteints en région Rhône-Alpes, comme à Lyon et Grenoble.

 

Le thermomètre chutera samedi au passage d'une perturbation atténuée qui s'étirera de l'océan au nord-est et sera précédée de quelques orages dans le centre-est. Dans certaines régions du nord-est, on perdra plus de 10°C par rapport à la veille. La chaleur estivale concernera encore les régions du sud-est. Dès dimanche, les hautes pressions regonfleront et le mercure repartira à la hausse.

 

 

Estival la semaine prochaine

 

Après une baisse temporaire des températures ce week-end, les hautes pressions devraient englober toute la France la semaine prochaine en apportant des conditions estivales.

 

Animation de la masse d'air à 850 hPa du dimanche 24 au mercredi 27 mai 2020 - via wxcharts.com

 

Après la baisse des températures qui nous concernera samedi, le mercure repartira de plus belle à la hausse dès la journée du dimanche 24 mai. Cette hausse va s'accélérer en début de semaine prochaine, sous un anticyclone qui protègera l'ensemble de notre territoire en apportant un temps stable et généreusement ensoleillé.

 

Ainsi, une chaleur très estivale devrait de nouveau se généraliser dès la première partie de la semaine prochaine. Des valeurs similaires à celles actuellement observées sont envisagées, voire un cran plus chaudes dans certaines régions du sud-ouest où les 30°C pourront être atteints et dépassés. Nous y reviendrons.